Le BNVCA présent devant la Cour d’Appel où comparaît aujourd’hui dIEUDONNE

鲁吉尔街rue 66号75017巴黎


LePrésident
萨米·戈兹兰 
01 77 38 49 44

 公报


PARIS LE 14 /1/ 21

Le BNVCA sera présent ce jour ,14 janvier 2021,  représenté par son conseil, Maître Charles Baccouche, qui plaidera devant la Cour d'Appel de Paris Pôle 2 – 7 ème Chambre où devra comparaître le sieur MBALA MBALA ALIAS dIEUDONNE
Je rappelle que le 13 juillet 2017, le BNVCA a déposé plainte  contre cet individu qui avait posté sur youtube une vidéo  ,intitulée “C'est mon ChooooA …Bla BlaBla.. Prout  
  Encore une fois, il ironisait et plaisantait lâchement et de façon abjecte, ausujet du plus terrible des génocides subi par les juifs Le BNVCA considère qu'il s'agissait  d'une insulte grave et insupportable faite aux victimes de la Shoah
La 17ème chambre du TGI de Paris l'avait condamné le 27 novembre 2019  à une peine d’amende et avait accordé au BNVCA des dommages et intérêts importants, tant les Tribunaux ont pris conscience de l’importance de l’action du BNVCA dans la lutte contre l’antisémitisme et de son concours au rétablissement de l’ordre public et à la concorde nationale.
Conformément à notre requête, Youtube avait immédiatement  supprimé les vidéos incriminées dont nous avons gardé en archive des copies remises au Parquet. 
Le pseudo humoriste mais véritable antisémite Dieudonné quien a fait sa profession, a cru bon d’interjeter appel de cette condamnation, niant devant ses juges des propos odieux dont il
se vante pourtant régulièrement devant son public, propos dénigrant la Shoah et la tuerie abominable à laquelle s’est
livrée le nazisme. Il avait même diffusé une chanson ignoble sur le thème «  C’est mon Shoaaaa » et caricaturé Simone Veil sur une autre de ses vidéos funestes qui ont fait l'objet d'autres poursuites judiciaires en cours.
Le BNVCA insiste sur le mépris constant exprimé par cet individu à l’égard de ses Juges et à l’égard des millions de victimes des nazis.

Nous soulignons que la liste des condamnations prononcées contre Dieudonné est longue, tant en France qu'en Belgique. Peines de prisons ou peines d'amendes qu'il ne paie pas..Le BNVCA considère qu'il serait temps de lui retirer toute licence de spectacle, de faire supprimer son site; de le contraindre à respecter les décisions de justice, comme  à payer ses pénalités ;et de le faire incarcérer conformément aux règles du droit et aux jugements prononcés.

Le BNVCA demande à la justice et en l'occurrence à la Cour d'Appel réunie ce jour, aujourd'hui, de prendre enfin des mesures plus sévères, voire coercitives pour mettre hors d'état de nuire ce personnage malfaisant qui abuse de la liberté d'expression et de son passé d'artiste aux dépens des victimes juives de la Shoah, mettant, de surcroît, en danger une partie de la communauté nationale  dans la personne des citoyens de confession juive 

发表评论

电子邮件地址不会被公开。 必填项已用*标注