Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Logo.jpg

Le Président

Sammy Ghozlan                                                                                  10 janvier 2023

01 77 38 49 44

 

COMMUNIQUE de PRESSE

Dieudonné demande pardon aux juifs :  le même sketch qu’en 2009

Screenshot_2023-01-10-22-05-04-294-edit_com.miui.gallery.jpg 
( Source capture d’écran TPMP 10/01 2023)

Le BNVCA déjà échaudé en 2009 par les promesses de Dieudonné, reste perplexe sur sa sincérité et celle de la lettre de repentir qui vient d’être publiée par le mensuel Israël Magazine.  L’émission de Cyril Hanouna du 10 janvier 2023 & été consacrée à cette ” prise de conscience” de Dieudonné.

Sammy Ghozlan avait rencontré Dieudonné en 2009. Bref, le BNVCA a déjà vu le sketch.

« Nous rappelons que suite aux procès que nous avons engagés contre lui, Dieudonné avait voulu, dans un but d’apaisement, rencontrer Sammy Ghozlan Président du BNVCA, sous les auspices du président de la Fédération des Associations Des DOM. C’était en 2009.

Un article publié par JForum le 13 janvier 2014 nous rappelle que le sketch du « Grand Pardon » par Dieudonné n’est pas une nouveauté. Une réunion avait eu lieu entre Sammy Ghozlan et Dieudonné, en 2009.

« La réunion s’est tenue le 3 mars 2009 dans les bureaux de Maitre Yvon Thiant qui a rédigé un protocole en 4 points dans lequel Dieudonné s’engageait à ne plus faire d’antisémitisme, à reconnaître le sionisme comme aspiration des juifs à leur Nation. Il voulait même venir avec sa famille dans une synagogue. La signature commune était prévue le 20 mars 2009, mais entre-temps Dieudonné créait son Parti Antisioniste ». Dieudonné a lui-même fait état de cette rencontre lors d’une interview dans le POINT par le journaliste Emmanuel Beretta le 7/5/2009

Depuis 2009, entre Faurisson sur scène, les déportés bafoués, les Shoananas, les quenelles et autres ignominies, le vilain Dieudonné a été l’un des acteurs de la banalisation de la haine antisémite et négationniste. « Il n’a pas de sang sur les mains », déclare outragé son avocat.  Qui peut dire qu’il n’en a pas fait couler ?

En 2009, Dieudonné avait fait ce gros coup de pub avant de fonder son parti antisioniste.

Le BNVCA, aujourd’hui en 2023, attend plus que des paroles et une lettre qui vont faire le buzz et remettre le vilain Dieudonné en haut de l’affiche pour quelque temps. Après 25 ans passés à gagner de l’argent sur le dos des juifs, il veut se remettre en selle avec un spectacle du « Grand Pardon ». Quel culot, quelle Chutzpah , le mot en hébreu.

Laisser un commentaire

B.N.V.C.A © 2023. All Rights Reserved.
Téléphone: +33  6 63 88 30 29