Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

 Logo.jpg

Le Président

Sammy Ghozlan                                                                                    19 janvier 2023

01 77 38 49 44

 

 

COMMUNIQUE de PRESSE

,Etats-Unis :  une progression alarmante de l’antisémitisme et de sa variante antisioniste

 

 

Le. BNVCA demande aux citoyens de confession juive de se méfier de la haine antijuive qui les menace et se développe dangereusement  

Le BNVCA déplore l’accroissement des préjugés et des agressions antisémites révélé par une enquête de l’Anti Diffamation League. 85 %des américains croient désormais à au moins un trope anti-juif (contre 61 % en 2019), tandis que 20 % croient à six tropes ou plus (contre 11% en 2019). De plus, 40 % disent croire au moins “un peu” qu'Israël traite les Palestiniens de la même façon que les nazis ont traité les Juifs, tandis que 18 % sont mal à l'aise avec le fait de passer du temps avec une personne qui soutient Israël.

Les Etats-Unis replongent-ils dans leur vieux racisme ?

Faut-il reparler des Sioux, du dernier des Mohicans et des Indiens, pourchassés, parqués, tués, décimés et dépossédés de leur terre.  Quant au racisme anti noir, il a permis que cette population reste traitée comme des esclaves jusqu’au début des années 60. Le racisme a fait de ce supposé grand pays, l’Amérique, un pays rabougri, rongé par la haine des autres. Se peut-il qu’aujourd’hui les Etats-Unis entre wokisme, complotisme et palestinisme se trouvent une nouvelle fois à créer des zones d’exclusion, cette fois destinées à Israël et aux juifs ? Ceci, alors même que chaque étape de l’histoire de la vie américaine a été marquée par la contribution de juifs.  Leur président Joe Biden a, dit-on, la mémoire qui flanche,  tout comme son peuple.

Un climat nourri de fake news, de complotisme et des « mensonges » des pro palestiniens

Des déclarations négationnistes de Whoopi Goldberg à la déclaration de Kanye West « Tout être humain a apporté quelque chose ayant une valeur, surtout Hitler » sans oublier, ni les médias, ni les universités où pour être autorisés à prendre la parole, les intervenants se voient contraints de s’engager à ne pas soutenir Israël, les éléments de la descente aux enfers sont réunis. Un tel climat de discrimination et de diabolisation, nourri de fake news, de complotisme et des mensonges de tous les groupes pro palestiniens, alimente l’antisémitisme et l’antisionisme. Presqu’un gavage, car, à force d’entendre les mêmes mensonges rabachés, les cerveaux se ramollissent

Une hausse de 42% des actes antisémites à New York

La hausse révélée par cette enquête est une conséquence statistique du gavage des cerveaux à la haine d’Israël et des juifs. La hausse de 42% des actes antisémites à New York, où se multiplient les agressions violentes, en est la conséquence concrète.

Le BNVCA alerte régulièrement sur les dangers  des discours antisémites qui saturent les réseaux sociaux et sur les campagnes de diabolisation d’Israël,  comme celle actuellement en cours sur « la torture des enfants palestiniens », sait que les chiffres en France sont tout aussi inquiétants

Laisser un commentaire

B.N.V.C.A © 2023. All Rights Reserved.
Téléphone: +33  6 63 88 30 29