Categoria: COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme (BNVCA) vient de déposer plainte au commissariat central de Strasbourg ce dimanche 10 janvier 2021 par son avocat strasbourgeois Maître Raphaël NISAND, contre la société DELIVEROO et leur (s) livreur(s) antisémite(s)

66 rue Laugier 75017 PARIGI


Le Président
Sammy GHOZLAN 
01 77 38 49 44


Communiqué de Presse
Le Bureau National de Vigilance contre l'Antisémitisme  (BNVCA) vient de déposer plainte au commissariat central de Strasbourg ce dimanche 10 janvier 2021 par son avocat strasbourgeois Maître Raphaël NISAND, contre la société DELIVEROO et leur (s) livreur(s) antisémite(s)
Cette plainte vient à la suite de celle de plusieurs restaurateurs ''casher '' de
Strasbourg pour des faits de boycott et de discrimination raciale qui se sont
produits  le 7 janvier 2021 et qui nous sont relatés ainsi

Dans l’un des restaurants, le livreur DELIVEROO a demandé «  quelle est la
spécialité du restaurant ? » 
Quand le restaurateur lui a dit « spécialités
israéliennes » le livreur a répondu « Ah bon alors je ne livre pas pour les
juifs » et il a tendu son portable en disant « voilà c’est annulé ». Comme le
restaurateur lui a exprimé son incompréhension, le livreur a rétorqué « c’est
comme ça je ne livre pas pour les juifs » puis il est reparti.

Dans un autre restaurant casher de Strasbourg, le même jour, se sont passés
des faits similaires, toujours avec un livreur DELIVEROO.
Le BNVCA est stupéfait qu’un ou plusieurs livreurs estampillés DELIVEROO
osent pratiquer ouvertement la discrimination antisémite.
L'un des restaurateurs décrit son livreur comme d'origine nord africaine.
Le BNVCA demande à Deliveroo d'expliquer d'une part cette attitude discriminatoire et d'autre part de prendre les mesures 
à l'encontre du ou des livreurs coupables de ce délit manifeste
Nous exigeons que les dirigeants de DELIVEROO publient une charte destinée à leur personnel,interdisant le boycott et la discrimination.
Le BNVCA exige cela d’autant plus que dans la période sanitaire actuelle la
livraison reste la seule activité possible pour les restaurateurs. DELIVEROO
est un des leaders de ce marché de livraison et a donc une responsabilité
particulière.
Le BNVCA fait donc une fois de plus le constat que antisionisme et antisémitisme sont intimement liés et condamnables
Nous sommes satisfaits que les services de Police prennent cette affaire immédiatement très au sérieux et s'activent à rechercher le ou les auteur des faits incriminés pour les mettre à la disposition du Procureur de la République  .

DOBBIAMO PROTEGGERE IL POPOLO FRANCESE

La BNVCA, arrabbiata e molto scioccata, condanna fermamente l'attacco terroristico commesso oggi nell'11 ° arrondissement di Parigi vicino agli ex uffici di Charlie Hebdo. Il nuovo attacco di accoltellamento ha lasciato quattro persone ferite, due delle quali gravemente.

Questo quartiere è stato fortemente segnato dal terrorismo islamista che ha colpito duramente anche gli ebrei nelle persone di Ilan Halimi, Sarah Halimi, Mireille Knoll ... Siamo preoccupati che, dato il modus operandi, l'accoltellamento, l'ubicazione e il concomitanza con il processo in corso, scopriremo che gli autori sono individui radicalizzati.

Dopo che Charlie Hebdo ha ristampato le vignette, Al Qaeda ha lanciato nuove minacce. Un giornalista di France 24, Wassim Nasr, ha immediatamente avvertito che le minacce di Al Qaeda devono essere prese sul serio.

Salutiamo l'azione dei carabinieri che hanno arrestato i due aggressori. Attendiamo i risultati delle indagini. In un momento in cui si pensa alla questione della liberazione dei jihadisti, in un momento in cui i francesi che sono andati a combattere in Siria o altrove chiedono di tornare, serve una certezza: i francesi vanno protetti.
Chiediamo alle autorità di non dare fiducia o clemenza ai jihadisti. Chiediamo loro di non mostrare alcuna debolezza di fronte a questi connazionali radicalizzati, seguaci delle forze terroristiche islamiche. Rappresentano una pericolosa minaccia per la Francia.

La BNVCA formerà una parte civile in udienza.

La BNVCA mostra la sua solidarietà alle vittime e augura loro una pronta e completa guarigione.