Le BNVCA dépose plainte contre la société Spreadshirt qui a commercialisé un T-Shirt avec une étoile jaune

רחוב לאוגייר 6617 פריז                                                                         Le 22  juillet 2021

 

לה נשיא

סמי גוזלן 

01 77 38 49 44

 

 

 

הוֹדָעָה רִשׁמִית

 

 

T-Shirt.jpg

 

Le BNVCA dépose plainte contre la société Spreadshirt qui a commercialisé un T-Shirt avec une étoile jaune –  semblable à celle de l’exclusion puis de la condamnation à mort des juifs par les nazis – mais là  portant la mention « Non vacciné ».

Survenant à quelques heures de l’émotion et de la colère de M. Szwarc, rescapé de la Shoah, qui témoignait ce dimanche lors de la Cérémonie du Vel d’Hiv en s’élevant de toutes ses dernières forces de l’indigne récupération de ce symbole de la Shoah, la société a déclaré être intervenue auprès de son partenaire qui commercialisait le T-Shirt de l’immonde.

Reprenant le trop connu discours de l’irresponsabilité, Spreadshirt a déclaré avoir supprimé le « design » et rompu son contrat avec son partenaire chez qui ils ont déclaré avoir trouvé « d’autres violations de leurs standards »

 Le BNVCA demande à Spreadshirt de lui transmettre le nom de ce partenaire, car il ne suffit pas d’arrêter momentanément cette diffusion, mais de dissuader

Spreadshirt, grande plate-forme de commercialisation, dans la présentation de son site, met un accent particulier sur la Responsabilité et déclare « Nous travaillons dans le respect de l’environnement et des droits de l’Homme ». Soit cette déclaration est mensongère, soit Spreadshirt n’assure aucun contrôle et ne peut donc présenter comme l’une de ses valeurs : la responsabilité. Dans les deux cas Spreadshirt aura à répondre de cette atteinte à la dignité de ceux pour qui porter l’étoile jaune était une infâmie et une condamnation à mort.

Le BNVCA charge son conseil, Me Franck Serfati, de déposer plainte contre Spreadshirt