COMMUNIQUE DU GRAND RABBIN HAÏM KORSIA

Après les terribles assassinats de Nice, et alors que nous sommes encore dans le deuil de Samuel Paty, je veux exprimer aux familles des victimes notre solidarité, notre compassion et notre fraternité.

Ce nouvel acte abominable intimement plus que jamais notre unité, notre fermeté et notre réponse collective la plus déterminée afin d'éradiquer cette pulsion de mort de notre société.

Après l'assassinat du père Hamel, c'est une autre église qui est frappée et, au-delà, c'est le principe de liberté religieuse si bien protégé en France grâce à la laïcité qui est combattu.

Nous le défendrons.

Nous portons ce deuil avec toute la Nation et nous ne cèderons pas face à cette haine qui ne touchera jamais à ce qu'il y a de plus sacré en France: la fraternité.

C'est l'espérance qui a toujours fondé notre vision de la société, que ce soit grâce à nos textes religieux ou que ce soit par l'appel de la République.

fr_FRFrançais