Author: Sammy Ghozlan

Les Israéliens premiers vaccinés de Pfizer | JFORUM

Les Israéliens premiers vaccinés de Pfizer | JFORUM

Ce sont les Israéliens qui seront les premiers vaccinés contre le virus corona par Pfizer

3 500 membres du personnel de l’hôpital Wolfson recevront le vaccin dès cette semaine. Directeur du centre médical: « Le processus de vaccination des employés sera évalué en temps réel et effectué immédiatement et sans aucun retard »

 
Vaccin Pfizer Corona  Vaccin Corona de Pfizer (Photo: REUTERS / Dado Ruvic)

Première publication: Peu de temps avant le début des vacances de Hanoukah et à l’aube d’une troisième vague de virus Corona, le Centre Médical Wolfson a annoncé aujourd’hui (mardi 08) que l’hôpital se prépare à administrer les vaccins Corona à environ 3500 employés. Ses employés seront donc les premiers à se faire vacciner avec l’arrivée des premiers vaccins dans le pays, déjà programmée au cours de la semaine à venir.

Netanyahu annonce un triplement de la quantité de vaccins que Modern fournira
 

Le Dr Jasmine Maor, directrice de l’unité de prévention des maladies infectieuses à l’hôpital, a déclaré à Maariv que les premières doses du vaccin contre le virus COVID19 devraient arriver dès cette semaine. Selon elle, le personnel médical a été défini comme un groupe prioritaire pour recevoir le vaccin. Le Dr Maor a ajouté que les vaccins peuvent être conservés au réfrigérateur jusqu’à cinq jours, donc à partir du moment où le vaccin est reçu, Wolfson a l’intention de vacciner les employés prochainement. « Les membres du personnel qui reçoivent la première dose du vaccin recevront la deuxième dose 28 jours plus tard« , a-t-elle ajouté.

La directrice du Centre médical Wolfson, le Dr Anat Engel, a déclaré que le processus de vaccination des employés sera évalué, documenté et effectué immédiatement et sans aucun retard. Elle a déclaré: « Ayant réussi bien au-dessus de la moyenne les années précédentes avec la vaccination du personnel contre la grippe – et nous sommes devenus l’un des cinq meilleurs hôpitaux d’Israël à fournir les vaccins – grâce à une campagne organisationnelle interne efficace que nous avons lancée, avec le slogan « vacciner pour ceux qu’on aime ». Maintenant, je suis sûr, sans l’ombre d’un doute, que nous dirigerons également l’administration de vaccins contre le virus corona.

 

Hier, on a annoncé que déjà cette semaine, environ 110 000 premiers vaccins contre le coronavirus de la société « Pfizer » devraient arriver en Israël. Une expédition supplémentaire de paquets de vaccins devrait arriver dès vendredi, par la suite. Le ministère de la Santé espère que d’ici la fin décembre, les quatre millions de vaccins arriveront en Israël, comme l’a révélé le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Hezi Levy, la semaine dernière.

Pfizer a fait une demande d’autorisation d’utilisation du vaccin contre le corona à l’Agence européenne des médicaments la semaine dernière, après que le vaccin a été approuvé pour une utilisation au Royaume-Uni (qui a commencé ce matin même). Pour rappel, la société a rapporté qu’à la fin de la troisième phase de l’essai de vaccin, il s’est avéré efficace à environ 95%, avec moins de 2% d’effets secondaires légers.

maariv.co.il

Adaptation de l’hébreu : Marc Brzustowski

Les Israéliens premiers vaccinés de Pfizer

Le BNVCA salue l’action persévérante de la justice qui va enfin juger le terroriste palestinien antisémite Abou Zayed,membre du commando de l’attentat de la Rue des Rosiers en 1982 , extradé par la Norvège


66 rue Laugier 75017 PARIS

Le Secrétaire général

Evelyne Gougenheim

01 77 38 49 44

 

Paris, le 5 décembre 2020

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Le BNVCA salue l’action persévérante de la justice qui va enfin juger le terroriste palestinien antisémite Abou Zayed, membre du commando de l’attentat de la Rue des Rosiers en 1982, extradé par la Norvège

 

 

 Le BNVCA salue  l’action et la persévérance de la justice française qui a enfin obtenu l’extradition par la Norvège de l’un des suspects membre du commando de cinq terroristes , auteurs de l’attentat commis dans le quartier juif “Saint Paul” de Paris, le 9 août 1982 faisant 6 morts et 22 blessés ainsi que dans le restaurant juif de JO GOLDENBERG 

Comme le déclare  Guillaume Denoix de Saint Marc, Président de l’Association française des Victimes du terrorisme  “Même quarante ans après un procès est important pour les victimes et sur le plan sociétal pour montrer qu’il n’y a pas d’impunité pour les terroristes”, 

Ce procès est  aussi très important pour la communauté juive, cible principale du terrorisme palestinien antisémite.

Cet affaire intéresse particulièrement le BNVCA, dont le  Président Sammy Ghozlan, alors Inspecteur Principal de Police, avait reçu une mission exceptionnelle du Premier Ministre Pierre Mauroy, et son Chef de Cabinet Jean Michel Rosenfeld afin de participer à l’enquête sous l’autorité  du Commissaire Claude Cancès, Chef de la Brigade Criminelle de la Police judiciaire, dans le but de rétablir la confiance avec la police, et recueillir des informations et des témoignages de la population locale qui refusait  de parler à la police dont elle se méfiait depuis les rafles de 1942 effectuées par des policiers parisiens. 

 C’est pendant sa mission rue des Rosiers, que Sammy  Ghozlan  avait reçu lui-même par téléphone la revendication de l’attentat par Abou Nidal.

Ainsi 40 ans après, Walid Abdulrahman Abou Zayed est désormais sous les verrous et mis enfin en examen.

 L’affaire est d’autant plus sensible que l’on sait aujourd’hui qu’un pacte non signé, avait été établi entre les  terroristes et l’ancien Directeur du Renseignement français, Mr Yves Bonnet, qui avait rencontré des  comparses des auteurs de l’attentat de la Rue des Rosiers leur promettant l’impunité s’ils ne commettaient pas d’autres attentats en France.

Nous savons que le Royaume de Jordanie  recèle deux autres membres de ce commando terroriste, dont le cerveau qui y bénéficie de protection, et du refus de son extradition.

Il existe un autre terroriste palestinien , tueur présumé,membre de ce groupe Abou Nidal réfugié à Ramallahn. Mahmoud Kader,Abed,alias  Hichem Harbn 60 ans, est réfugié et  protégé par l’Autorité palestinienne de        Mahmoud Abbas qui refuse son extradtion.

Le BNVCA demande à nos  gouvernants et à nos magistrats d’intervenir une nouvelle fois auprès de la Jordanie pour qu’elle décide enfin d’extrader ces terroristes.

Le BNVCA a décidé d’écrire à l’Ambassadeur de Jordanie lui expliquant que son pays s’honorerait à livrer à la justice française les deux derniers membres du commando terroriste de “la rue des Rosiers”   faute de quoi, la Jordanie sera considérée par l’Histoire comme  complice de ces meurtres, out comme l’Autorité palestinienne.

COMMUNIQUE DU GRAND RABBIN DE FRANCE

COMMUNIQUE DU GRAND RABBIN HAÏM KORSIA

Après les terribles assassinats de Nice, et alors que nous sommes encore dans le deuil de Samuel Paty, je veux exprimer aux familles des victimes notre solidarité, notre compassion et notre fraternité.

Ce nouvel acte abominable appelle plus que jamais notre unité, notre fermeté et notre réponse collective la plus déterminée afin d’éradiquer cette pulsion de mort de notre société.

Après l’assassinat du père Hamel, c’est une autre église qui est frappée et, au-delà, c’est le principe de liberté religieuse si bien protégé en France grâce à la laïcité qui est combattu.

Nous le défendrons.

Nous portons ce deuil avec toute la Nation et nous ne cèderons pas face à cette haine qui ne touchera jamais à ce qu’il y a de plus sacré en France : la fraternité.

C’est l’espérance qui a toujours fondé notre vision de la société, que ce soit grâce à nos textes religieux ou que ce soit par l’appel de la République.

NOUVELLE SAUVAGERIE ISLAMISTE: LE BNVCA CONDAMNE ET APPELLE LE GOUVERNEMENT À DÉCRÉTER L’ÉTAT D’URGENCE

NOUVELLE SAUVAGERIE ISLAMISTE: LE BNVCA CONDAMNE ET APPELLE LE GOUVERNEMENT À DÉCRÉTER L’ÉTAT D’URGENCE

66, rue Laugier 75017 Paris
Le Président,
Sammy GHOZLAN
Tél: 01.77.38.49.44
29 octobre 2020

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme, le BNVCA, condamne l’agression islamo-terroriste commise ce matin 29 octobre vers 9 h du matin dans la Basilique Notre Dame de Nice, par un homme armé d’un couteau tuant trois personnes qu’il a égorgées et décapitées. Plusieurs blessés sont également à déplorer. Tel est le terrible bilan d’une nouvelle attaque au couteau ciblant la France et ses valeurs, dans la Basilique de Nice. Nice, ville déjà meurtrie par la terreur islamiste.

Guerre de civilisations, de cultures ou de religions, quelle que soit la dénomination, ce que le BNVCA dénonce depuis des années s’affiche désormais au grand jour en France : les ennemis de la France, de la République, de la liberté que nous représentons, nous ont déclaré la guerre. Ceux qui parlaient d’extension du califat ou d’autres termes, prenant en compte la volonté impérialiste de l’islamisme, se faisaient jusque-là taxés de racistes fascisant, sont désormais regardés différemment. Il aura fallu Samuel Paty, il aura fallu des décapitations.  

Quand nous dénoncions les attaques anti-juives et que nous qualifiions les agresseurs et les assassins antisémites d’islamo-fascistes, on ne nous entendait pas.

L’horrible décapitation du professeur aura enfin déclenché la prise de conscience. Il n’est pas trop tard, il ne sera jamais trop tard, mais nous considérons que la vigilance demandée est insuffisante. Le BNVCA appelle le gouvernement à décréter l’état d’urgence pour protéger les français et combattre l’islamo-fascisme.

Il faut désormais préventivement prendre des mesures drastiques et efficaces contre ceux qui en France font la guerre à la France, aux français juifs et chrétiens. Déchéance pure et simple de la nationalité française, expulsions du territoire, cessation de paiement des allocations sociales et autres, dissolution des associations islamistes, salafistes et extrémistes, contrôles systématiques, de jour comme de nuit, des centres d’hébergement et des foyers de travailleurs, etc….

Nous pressentons que ce type d’attentat va se reproduire. C’est pourquoi nous recommandons que tous les lieux, à connotation religieuse, juifs et chrétiens, en particulier écoles juives et catholiques privées, établissements cachères, paroisses, fêtes et cérémonies religieuses, que tous ces lieux soient désormais sous la surveillance de vigiles habilités et armés.  Il faut désormais et sans délai mettre hors d’état de nuire tous ceux qui soutiennent ces courants ennemis de la France et des français, y compris ceux qui, volontairement ou non, par des paroles irresponsables attisent le feu de la haine. 

Aux victimes, aux familles des victimes, à la ville de Nice, à notre beau pays la France encore une fois touchée au cœur, nous souhaitons à tous le courage nécessaire pour endurer et combattre. 

LE BNVCA CONFIRME SA DEMANDE FAITE AU GOUVERNEMENT DE DÉCLARER L’ÉTAT D’URGENCE: TROIS ATTENTATS ISLAMISTES EN UNE MATINÉE

LE BNVCA CONFIRME SA DEMANDE FAITE AU GOUVERNEMENT DE DÉCLARER L’ÉTAT D’URGENCE: TROIS ATTENTATS ISLAMISTES EN UNE MATINÉE

66, rue Laugier 75017 Paris
Le Président,
Sammy GHOZLAN
Tél: 01.77.38.49.44
29 octobre 2020

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme, BNVCA, condamne l’horrible succession d’attentats islamistes qui ont visé la France ce matin. A Nice, trois personnes ont été tuées et décapitées dans la Basilique de Notre-Dame à Nice. En Avignon, un homme qui assaillait des policiers a été abattu. A Djeddah en Arabie Saoudite, un vigile du Consulat de France a été blessé au couteau, le terroriste arrêté. Nous remarquons qu’en cette journée, l’islam célèbre la naissance du prophète Mahomet.

Face à cette véritable déclaration de guerre, l’islamo-fascisme montre son vrai visage. On reconnaît les pires méthodes de l’histoire lorsque des groupuscules fascistes répandaient la terreur par des crimes sauvages de citoyens. Inadaptation aux notions de démocratie et de liberté d’expression, inadaptation au dialogue, les islamo-fascistes et leurs sinistres comparses veulent terroriser en versant le sang des civils, de ceux qu’ils appellent les « mécréants ». Face à cette flambée de violence extrême, le BNVCA confirme sa demande faite au gouvernement de déclarer l’état d’urgence.

Ceux qui veulent terroriser la France, ne nous terroriseront pas. La France a une histoire longue de menaces, de guerres et de résistance. Le BNVCA appelle à une vigilance accrue de chacun et chacune, mais aussi à la confiance renouvelée dans nos forces de l’ordre et à la volonté du gouvernement d’assurer la sécurité des citoyens français.

en_GBEnglish (UK)