Lettre ouverte à Europe Ecologie les Verts

BANDEAU BNVCA.JPG

                                                                                              14 septembre 2021



Lettre ouverte à Europe Ecologie Les Verts

 

 

 

   

Mesdames, Messieurs les dirigeants de EELV  
   

 

Mesdames, Messieurs les militants de EELV

 

 

Les correspondants du BNVCA ont décidé de vous
exprimer leur émotion, voire leur colère suscitées par l’information selon
laquelle le parti Europe Ecologie les Verts a jugé utile d’apporter son soutien
à la « Campagne pour la libération des enfants palestiniens prisonniers
d’Israël ».

Le BNVCA est une association soucieuse du respect
des droits de l’homme, attentive aux droits des enfants, en même temps que
nous luttons contre les discriminations et l'antisémitisme.

En soutenant les prisonniers terroristes palestiniens
nous constatons et déplorons que EELV s'égare, s'écarte de ses objectifs,
écologiques, et de son idéologie. Israël a su faire du désert un jardin, Israël
a planté des forêts, Israël a transformé cette terre hostile en un pays
accueillant. On voit désormais que les jeunes terroristes les brûlent, les
ravagent en même temps qu'ils font disparaître la flore et la faune. De toute
évidence, cela n’émeut pas les activistes de EELV. Il est vrai que si ces
champs et ces forêts avaient été palestiniens, les militants EELV se seraient
manifestés, mais comme cela touche les juifs et l'Etat juif alors EELV préfère
se ranger du côté des incendiaires. L'incohérence de la position
EELV prouve que ce parti est anti-israélien, par nature.

EELV évoque 700 enfants de moins de 18 ans, détenus. Une
remarque, les enfants de plus de 15 ans sont bien souvent identifiés sous le
label « jeunes », le terme « enfants » étant réservé aux plus
jeunes. Mais ce n’est que sémantique. Comptez-vous parmi ces « enfants
palestiniens » le dénommé Mohammed Nasser Tra’ayra, âgé de 17 ans qui en
juin 2016, s’est infiltré dans une maison en Israël et a poignardé à mort dans
son sommeil la petite Hallel Yaffa Ariel, âgée de 13 ans. Cet « enfant »
avait formulé le souhait de mourir comme martyr. Sa famille, comme toutes les familles
de tueurs de juifs touche une allocation mensuelle, un scandale dans le
scandale. Ou bien parlez-vous des enfants rémunérés pour aller jeter des
pierres lors des émeutes nocturnes ou diurnes, que ce soit à Gaza, à Eviatar ou
dans Jérusalem. Ces dernières heures, le 13 septembre, un « enfant »
de 17 ans, habitant de Hébron, a perpétré une attaque au couteau à la gare
routière de Jérusalem, blessant deux passants.  « L’enfant »
néanmoins terroriste est actuellement soigné à l’hôpital Shaare Tzedek.
Faudrait-il au prétexte que c’est un « enfant » le considérer comme
irresponsable. Ou l’autre « enfant” de 16 ans, qui a poignardé
à mort Ari Fuld, dont nous commémorons le souvenir pour la troisième année.
Peut-on qualifier « d’enfants » de tels monstres ?

Malheureusement, un récent rapport sur les livres
scolaires diffusés par l’UNRWA le confirme : les livres scolaires ont
formaté les esprits à la haine. Les responsables occidentaux qui les financent
en ont conscience mais laissent faire, par lâcheté, empoisonnant des dizaines de
générations.  Les camps d’été de Gaza
destinés aux « enfants » terminent le travail. Initiation au
maniement des armes, utilisation de soldats israéliens pour cibles, formation à
l’enlèvement de soldats. Voilà la formation des enfants palestiniens. Enfin,
les témoignages qui dénoncent le Hamas utilisant des enfants comme boucliers
humains et des écoles des mosquées des hôpitaux comme caches logistiques, ont
semble-t-il échappé à la vigilance de EELV 

Tout ce que EELV recommande sur son site et dans ses
discours, Israël l'applique. Israël met en œuvre une vision écologique qui
prend soin du vivant, soucieuse du climat, contrairement à de nombreux pays qui
l'entourent.

Le silence d' EELV sur les réalisations
exceptionnelles du jeune Etat juif pour protéger la nature est éloquent.  Qu’Israël soit le premier pays au monde à
interdire le commerce de la fourrure devrait renforcer votre position sur cette
question récurrente. Qu'Israël ait décidé que désormais toutes les voitures deviendront,
à court terme, électriques, que l'usage du plastique sera interdit, etc, etc.
La technologie du goutte à goutte, « Tif-Touf » en hébreu, invention
israélienne qui, depuis des décennies, a révolutionné le monde agricole, est
une source de bienfaits qui contribue à la survie des pays les plus confrontés
à la sécheresse, notamment en Afrique où Israël intervient régulièrement.
Apparemment, la protection des tortues de mer régulièrement sauvées et
relâchées par les services israéliens dans la mer n'intéresse pas non plus
EELV. Les informations de EELV seraient-elles lacunaires et sectaires, ou
est-ce qu’Israël, en cette période pré-électorale, vous poserait
problème ?   

En fait, les réalisations écologiques d’Israël
n'intéressent pas EELV. Seuls les assassins terroristes palestiniens, arrêtés,
jugés et incarcérés semblent préoccuper EELV.

Les jeunes palestiniens,  que soutient EELV, ne sont pas
des résistants et encore moins des héros. Ce sont des lâches qui s'attaquent
aux populations civiles juives. Sans vouloir ici entrer dans la complexité de
ce conflit, pour qu’ils aient le droit au terme glorieux de
« résistants » il faudrait qu’il défende une cause juste : or,
revendiquer la terre d’Israël « de la mer au Jourdain » et demander
que les territoires sous contrôle palestinien soient vides de tout juif,
Judenrein, est simplement une revendication illégale, illégitime et impossible.

Le BNVCA, dont c’est la mission, est particulièrement
vigilant à l’égard de ceux qui, au nom d’un palestinisme aveugle et sans
discernement, n’hésitent jamais à désigner Israël comme seul et unique
coupable. Cela porte un nom : antisémitisme, une maladie mortelle qui
chaque année tue des juifs et des enfants juifs ici, en France, ou en Israël.
Au-delà d’Israël, alors que chaque jour en Iran des exactions barbares sont
commises, pas un mot, en Afghanistan, pas plus. Seul Israël, le seul
pays démocratique de cette partie du monde, le seul pays parmi tous les
pays de cette région où les arabes bénéficient du droit de vote, seul l’Etat
juif est mis au pilori par EELV.

Mesdames et Messieurs d'Écologie les Verts, au nom de
la chasse aux voix, vous avez choisi une cible, un bouc émissaire, selon la
bonne vieille méthode : Israël.

Au nom de la VÉRITÉ, au nom de LA VIE nous réclamons
un revirement de votre prise de position. 

Le  BNVCA