Le BNVCA dénonce la manipulation des enfants et l’incitation à la haine d’Israël, et donc des juifs, dans un jeu diffusé par l’AFPS Chambéry qui n’est que propagande mensongère.

 

Le Président                                                                                           14 septembre 2021

Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

 

 

COMMUNIQUE

 

 

Capture enfants tués, ce qu'a fait le tueur de Toulouse pour les venger.JPGCapture Israël disparue sous un Keffieh.JPG

( Source   FB AFPS Chambéry, Images du jeu de l'oie handala) 

 

Le BNVCA dénonce la manipulation des enfants et l’incitation
à la haine d’Israël, et donc des juifs, dans un jeu diffusé par l’Association France
Palestine Solidarité, AFPS Chambéry, qui, se voulant « pédagogique » n’est
que propagande mensongère. Dans une réplique du traditionnel Jeu de l’oie et
sur une musique lancinante de récitation de sourates, l’AFPS Chambéry en
partenariat avec BDS diffuse  ce jeu destiné à des enfants. Développant une
imagerie naïve, sont distillés des messages de haine autour d’un pauvre petit
palestinien Handala qui ne saurait que recueillir toute la sympathie des
enfants. Enfants empoisonnés par de « l’eau toxique », enfants
derrière des barbelés, enfants « tirés » par la marine ou victimes de
tirs au « phosphore blanc », toutes les ficelles doivent parvenir au
même objectif : la haine d’Israël avec en point d’orgue la carte d’Israël
mais recouverte d’un keffieh.

 

Le BNVCA charge son Conseil, Me Franck Serfati de
déposer plainte contre AFPS Chambéry, demande le retrait de ce jeu qui incite à
la haine, cette haine qui fut précisément celle des tueurs de juifs à Toulouse
et Hypercacher : «pour venger les enfants palestiniens ». Enfin, l’appel
au boycott est rappelons-le un délit condamné par le Code Pénal et ne saurait donc
être présenté à des enfants

 

https://www.facebook.com/102982358796111/videos/432361301533232