Fwd: Courrier M. Naftali Bennett

BANDEAU BNVCA.JPG

Le PrésidentParis, le 27 juillet 2021                                                                                         

Sammy GHOZLAN

01 77 38 49
44

                                                                                              

Monsieur Naftali Bennett

Premier Ministre  

Etat d’Israël

Nos Réf : COE 2193

 

 

Monsieur le
Premier Ministre

 

 

 

Un constat s’impose :
l'incitation à la haine d'Israël est de plus en plus répandue en France,
notamment suite aux actions des organisations pro palestiniennes radicales. C’’est
cette haine d’Israël qui nourrit l’antisémitisme et a poussé à tuer des juifs ici
en France sous le prétexte “de venger les enfants palestiniens “

Mon organisation,
comme beaucoup d'autres en France, en Europe et dans le monde, travaille à
combattre les accusations d'apartheid formulées jour après jour dans les médias
et les réseaux sociaux contre Israël.  

Nous poursuivons en
justice tous les activistes de B D S

Un nouveau constat s’impose,
amer : nos actions sont neutralisées, pour ne pas dire ridiculisées, par
des israéliens ou des associations comme B’Tselem qui militent contre Israël
en le qualifiant d'Etat Apartheid raciste et discriminatoire .

Par exemple, l'association
LE BOYCOTT DE L'INTERIEUR ” dirigée par Mr michel Warschawski est directement
liée au FPLP, qui prône « un état palestinien de la mer au Jourdain »,
ce que revendiquent précisément les associations BDS.

Nous constatons que
l'Etat que vous dirigez n'agit pas contre ces organisations qui prétendent qu'Israël
discrimine et torture les palestiniens

Récemment un article
paru dans la presse française (Libération du 27 juillet 2021) fait état d'un
collectif de 1000 personnalités qui appellent à la « répression du crime d’apartheid
en Palestine historique ».

Nous respectons la
liberté d'expression, mais cette liberté publique scrupuleusement observée en Israël
annihile toutes les actions que nous menons en diaspora pour rétablir la vérité
et lutter contre cette haine d'Israël qui conduit à l'acte antijuif. Cette
liberté accordée à des organisations israéliennes contre leur propre état met
en danger la diaspora juive en général, et en France, en particulier 

 

Monsieur le Premier
Ministre, j'ai l'honneur de vous demander d'user de votre autorité pour
mettre un terme aux agissement des israéliens incitateurs à la haine de leur
pays comme s’ils en devenaient les pires ennemis 

Dans l'attente de
votre réponse je vous prie de croire à l'expression de mes meilleurs sentiments
et mon cordial Shalom

Garanti sans virus. www.avast.com