Fwd: Le BNVCA dénonce la pétition discriminatoire publiée par 442 parlementaires européens contre l’Etat juif

66 rue Laugier 75017                                                                                          3 mars 2021

Le Président
Sammy GHOZLAN 
01 77 38 49 44

                                                                        

COMMUNIQUE

Le BNVCA dénonce la pétition discriminatoire publiée par

 442 parlementaires européens contre l’Etat juif 

 

 

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme, BNVCA, dénonce et condamne la pétition discriminatoire publiée par 442 parlementaires européens qui appellent abusivement leurs pays à se mobiliser contre « la colonisation des Territoires palestiniens occupés ». Cette pétition a été lancée à l’initiative notamment de Abraham Burg qui  a renoncé à son appartenance à la nation juive : et par Zehava  Gal-on, remplacée à la tête du Meretz en 2018 et membre de l’organisation B’Tselem bien connue pour ses provocations contre Tsahal, Naomi Chazan et Michaël ben Yaïr.  Le BNVCA a déjà constaté que ces quatre anciens élus gauchistes israéliens interviennent régulièrement contre leur pays. Cette fois ils ont décidé d’instrumentaliser les parlementaires européens qui se sont exécutés.  

Cette pétition tend à dénoncer le grand nombre de « démolitions de maisons et structures palestiniennes ». Mais ses auteurs omettent de mentionner que ces démolitions ont fait l’objet de décisions de justice, prises par une autorité judiciaire indépendante au sein d’un état démocratique. Des jugements qui visent des constructions sans permis de construire, donc illégales. Ces pétitionnaires peuvent-ils nous dire dans quel pays européen civilisé  les constructions illégales sont acceptées ?

Par les temps qui courent, alors que des êtres humains meurent victimes d’une épidémie mondiale, le BNVCA suggère aux 442 parlementaires européens de se préoccuper d’acquérir  des vaccins anti COVID pour préserver leur population de l’épidémie    

On ne peut comprendre le réflexe obsessionnellement  pro-propalestinien de ces élus, quand on sait la situation, autrement dramatique, des Yézidis, des Ouïghours, voire des iraniens réprimés et pendus  de même que des Kurdes, des Chrétiens d'Orient, des Birmans menacés de génocide, contrairement aux palestiniens dont la population augmente et  se développe grâce aux soins qui leur sont donnés dans les hôpitaux de l 'Etat juif et aux vaccins qu'ils reçoivent d'Israël. 

Si ce n'était la question d'Israël et l'opportunité de la mise en cause d'Israël, les palestiniens m'intéresseraient pas l'Europe. 

Le BNVCA condamne les accusations discriminatoires publiées contre le petit état juif, par des  parlementaires européens aveuglés par un palestinisme toxique. Leur propagande mensongère incite à la haine d'Israël et pousse, à court ou moyen terme, à l'acte anti-juif, tout en accroissant le malaise ressenti par les juifs européens, déjà enclins à s’expatrier.    Nous n’avons de  cesse de répéter que le palestinisme  sans discernement reste le ventre de l’islamo gauchisme  et de l’antisémitisme  

Il est regrettable que des israéliens,  lanceurs de fake news, gauchistes  coutumiers du fait,   y participent toujours  impunément