Le BNVCA dénonce la campagne mensongère contre le programme avancé de vaccination mené par Israël qui « oublierait les palestiniens.

Logo.jpg

66 rue Laugier 75017 


Le Président

Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

 

                                                                                                 Paris, le 14 février   2021 

 

 

 

 

COMMUNIQUE 

Le BNVCA dénonce la campagne mensongère
contre le programme avancé de vaccination d’Israël qui « oublierait les
palestiniens. Cette caricature est de nature à alimenter l'antisémitisme apparu
avec l'épidémie du Covid


 

Le Bnvca a reçu un grand nombre de
protestations émanant de téléspectateurs et internautes indignés par les propos
tenus par le médecin urgentiste Pelloux discriminant et diffamant l’état
juif d'Israël, lors  de son intervention sur France 5 au cours de
l’émission” C dans l'air “, le vendredi 12 février à 17h44.

Les faits ont été relevés par l'agence
de presse Metula News Agency qui rapporte le dialogue incriminé et, notamment,
que le Dr Pelloux accuse Israël de mettre un embargo sur les vaccins pour la
Palestine

 

Le
journaliste-présentateur, Axel de Tarlé, s'adresse au Dr. Patrick Pelloux en
ces termes : Puisqu'on parle des comparaisons internationales, Patrick
Pelloux, est-ce qu'il faut regarder en s'en félicitant la situation en Israël
qui veut s'être débarrassé du virus pour le printemps en ayant vacciné tous les
adultes
. La réponse de l'intéressé se trouve sur l'enregistrement qui
suit :[
https://youtu.be/dJaliSbsvy8]

 Réponse de Patrick Pelloux :

 Bin, ils réussiront en même temps s'ils vaccinent la Palestine, parce
qu'à l'heure actuelle il y a une espèce d'embargo du vaccin sur la Palestine
qui pose vraiment des questions par rapport à l'accès au vaccin
.

 

 

     

 Le BNVCA dénonce la campagne mensongère
répandue sur la vaccination pratiquée en Israël qui « oublierait les
Palestiniens. Cette caricature est de nature à alimenter l'antisémitisme apparu
avec l'épidémie du Covid 

Avant cette
critique,  Israël avait déjà été faussement  accusé de ne pas
vacciner les terroristes palestiniens ayant du sang juif sur les mains, en même
temps que les survivants de la Shoah.  Pourtant, selon nos informations,
les prisonniers ont  été vaccinés conformément au calendrier établi par l'Etat
souverain, démocratique et humain. 


 La
dernière attaque provient de M. Pelloux qui, au moment où est  évoqué le
succès de la campagne de vaccination israélienne, l’urgentiste Pelloux se croit
obligé de mentionner la non-vaccination des Palestiniens. Pourtant plusieurs
médias ont annoncé que  des milliers de doses ont été offertes à
l'autorité palestinienne  au profit du personnel médical 

De plus, Mr
Pelloux devrait savoir que les dirigeants palestiniens ont préféré opter pour
le vaccin russe. 

Le BNVCA
invalide  cette attaque mensongère, hors de propos, indigne d’un
responsable dont la voix est écoutée 

Le BNVCA
saisit le C S A ; réclame un droit de réponse à C dans l’Air, émission de
la 5, chaîne de télévision publique et  demande que M. Pelloux présente
des excuses publiques 

Le BNVCA se
réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires