Le BNVCA dénonce et condamner le décret de laCour Pénale Internationale de la Haye qui lance une enquête discriminatoire contre l’état juif d Israël

Logo.jpg

66 rue Laugier 75017                                             7 février 2021

Le Président

Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

   

Le BNVCA  dénonce et condamner le décret de la
Cour Pénale Internationale de la Haye

qui lance une enquête discriminatoire contre l’état
juif d Israël 

 

 

 

Le BNVCA  demande le retrait du
décret discriminatoire de la Cour Pénale Internationale de la Haye
qui fait
peser sur Israël et ses dirigeants une menace disproportionnée. La CPI, par la
voix de Fatou Bensuda, en sa qualité de Procureure en chef, s’est déclarée
compétente pour ouvrir une enquête contre Israël sur les « crimes de
guerre » perpétrés par l'État hébreu. Rappelons que Mme Fatou Bensuda fut
Ministre de la Justice du régime gambien de Yahia Jammeh dénoncé pour son
non-respect des droits de l’homme. Fatou Bensuda a ” catégoriquement nié
” les accusations 
concernant son rôle dans les crimes et les cas de tortures commis par le
régime dont elle faisait partie.   
La présidente de la C.P.I prise
d’un palestinisme effréné et  inconsidéré, s’attaque à la seule démocratie
du Moyen-Orient dont l’armée de Défense, Tsahal,  est  non seulement
exemplaire mais réputée pour être la seule armée scrupuleusement respectueuse
des lois de la guerre                       
 


La présidente Fatou vise Israël et seulement. Israël   Elle
ferme les yeux sur les crimes contre l’humanité et autres génocide commis par
les terroristes palestiniens par les syriens, les turcs, les ukrainiens,
 les dictatures africaines ou l’Iran ou encore le Hamas qui bombarde les
populations civiles d’Israël, ou encore les crimes commis par les palestiniens qui
égorgent  des bébés dans leur berceau ou des jeunes filles dans les champs
 


Cette attitude de la CPI met en lumière une volonté  majeure d’instruire
de façon erronée,  incompatible avec les notions de justice et d’éthique. 
Le premier Ministre israélien  Benjamin Netanyahu a qualifié cela d’
« antisémitisme raffiné » Le BNVCA, comme ses nombreux correspondants,
 soutient que la CPI abuse de son pouvoir pour exprimer son parti pris
manifestement  antisioniste et sa partialité coupable.   

One thought on “Le BNVCA dénonce et condamner le décret de laCour Pénale Internationale de la Haye qui lance une enquête discriminatoire contre l’état juif d Israël

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *