Le BNVCA salue l’engagement pris, « au vu d’une actualité générale très préoccupante » par la Conférence des Evêques de France de « lutter contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme »

66 rue Laugier – 75017

 

Le Président

Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

 

1er février 2021

COMMUNIQUE

Le BNVCA salue l’engagement pris, « au vu d’une actualité générale très préoccupante » par la Conférence des Evêques de France de « lutter contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme »

 

Le BNVCA salue l’engagement pris, « au vu d’une actualité générale très préoccupante » par la Conférence des Evêques de France de « lutter contre l’antisémitisme et l’antijudaïsme ». Au nom du ” lien spirituel unique qui relie les Chrétiens au judaïsme » Mgr Eric de Mougins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France (CEF) a signé une déclaration remise au Grand Rabbin de France Haïm Korsia et qui sera largement diffusée dans les diocèses, invitant les catholiques à se mobiliser dans cette lutte. Le père Christophe Le Sourt, directeur du service national des relations avec le judaïsme au sein de la CEF, a notamment précisé que les Français de confession juive ne représentent que 1 % de la population, ils sont la cible de plus de 4 actes de violence ou de haine sur 10. « Le but est de rejoindre tous ceux qui ne mesurent peut-être pas encore le grand danger que représente l’antisémitisme pour la société tout entière. »

Sensibiliser, informer, impliquer les catholiques, le BNVCA remercie la Conférence des Évêques de cette «  belle démarche », ainsi que la décrite le Grand Rabbin de France Haïm Korsia. Alors que ne passe pas un jour sans incident antisémite, du harcèlement de voisinage au boycott et la dé-légitimation d’Israël sans parler des assassinats dont chacun marque une avancée de la barbarie, le BNVCA se félicite de ce sursaut qui réactualise l’appel de Mgr Saliège rappelant en août 1942 «  ils sont nos frères comme tant d’autres». Les temps sont différents mais l’inspiration est  la même : le rappel à une « véritable fraternité ».

Le BNVCA souhaite que ce message atteigne le cœur de tous les Français et, en particulier, celui des jeunes générations, qui plus que jamais, par temps de pandémie, doivent être sensibilisées à la réalité des hommes et non à celle des écrans

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *