Le BNVCA dénonce la multiplication d’affichages pirates : après Toulouse, c’est à Paris que s’affiche la haine des BDS contre Israël, sur les abribus Decaux

Logo.jpg

66 rue Laugier 75017                               

Le Président

Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

COMMUNIQUE

 

Le BNVCA dénonce la multiplication d’affichages pirates : après Toulouse, c’est à Paris que s’affiche la haine des BDS contre Israël,

 sur les abribus Decaux

 

IMG-20210123-WA0002.jpg


 

Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme découvre sans surprise un affichage pirate à Paris. Comme à Toulouse, ce sont des abribus Decaux qui ont été piratés pour afficher en plein Paris, l’appel au boycott des produits israéliens sous couvert d’un « apartheid israélien ». 

Rappelons que cette accusation d’apartheid est l’un des nombreux mensonges utilisés par ces groupuscules. En effet, près de 20% des Israéliens sont musulmans et vivent en Israël avec le droit de vote, la liberté de travailler et bien sûr une vaccination au même titre que tous les israéliens. Rappelons qu'il y a des Juges de la Cour Suprême qui sont des arabes israéliens. Il se trouve des arabes israéliens parmi les plus hauts gradés de la police, de l’Université etc… En revanche, contrairement à ce qu'auraient souhaité ces individus, financés pour dénigrer Israël, les prisonniers qui ont du sang juif sur les mains ne seront pas vaccinés en priorité, avant les rescapés de la Shoah. Heureusement.Rappelons aussi qu’il n’y a pas un juif vivant dans les dits territoires palestiniens : c’est cela l’apartheid.

Le BNVCA va déposer plainte contre ce nouvel appel au boycott et à la haine d’Israël qui a trop tué ici en France, en particulier  les petits enfants de l’école juive de Toulouse. Le BNVCA va notamment déposer plainte contre le concepteur et le graphiste de cette campagne et tous ceux qui ont contribué à sa réalisation .

Le BNVCA en appelle à la responsabilité de Decaux pour sécuriser ses abribus afin d’empêcher ces affiches  illégales, incitatives à la haine d’Israël, qui, de surcroît,   « volent » l’espace publicitaire de leurs clients. Contre l’antisionisme et l’antisémitisme, puisqu’il n’y a pas de vaccin, c’est tolérance zéro.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *