Le BNVCA dénonce la multiplication des tags antisémites sur les devantures de magasins

66 rue Laugier 75017 PARIS

Le Président

Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

                                                                                                                                                                                                                           

IMG-20210113-WA0003.jpg     

    

COMMUNIQUE DE PRESSE

    Le BNVCA dénonce la multiplication des tags antisémites sur les devantures de magasins

 

LE Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme, BNVCA, dénonce la multiplication des tags antisémites sur les devantures de magasins. Après les tags sur le magasin Sunshine boulevard Rochechouart, il y a deux jours, un nouveau tag a été découvert sur la grille métallique d’un local à louer rue Réaumur, au niveau du Forum des Halles. Renforçant le caractère délétère de ce début d’année qui s’annonce déjà sous le signe d’un antisémitisme tous azimuts, le BNVCA s’inquiète de la multiplication de ces tags lâches et anonymes qui rappellent les pires heures de notre histoire.

Le BNVCA a signalé les faits aux Services dédiés de la Ville de Paris afin que soient effacés le plus rapidement possible ces signes infâmes d’un autre temps

Le BNVCA a chargé son conseil Maître Charles Baccouche de déposer plainte afin que l'enquête de police puisse examiner les vidéosurveillances susceptibles de permettre de débusquer les auteurs antijuifs, les identifier et identifier leur mobile , puis les poursuivre en justice

Il nous apparaît urgent et important de découvrir et déterminer si c'est l'idéologie extrémiste de droite ou islamo gauchiste  et palestiniste qui les motive.

Nous rappelons que l'auteur géorgien appréhendé en octobre pour une vingtaine de “croix gammées” géantes qui ont souillé la rue de Rivoli  et devant l'Assemblée Nationale à Paris  a été  jugé le 18 novembre  et tout simplement déclaré irresponsable. Son acte est resté bien évidemment impuni . Il avait pourtant couvert ces lieux de croix gammées et non de dessins quelconques de malades mentaux ou autres psychopathes.   

Le malaise grandit parmi les citoyens juifs de France qui subissent ces antisémitismes depuis plus de 20 ans déjà, malgré les engagements pris par les dirigeants de l'Etat et en dépit des mesures prises pour endiguer ce fléau qui ne cesse de croître et s'amplifier en prenant à chaque fois des formes différentes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *