Désormais, le BNVCA réclame aux antisémites 6 million €,
un euro par victime de leur tonton

en_GBEnglish (UK)