Le BNVCA condamne le message raciste d’un élu de Sarcelles

Logo.jpg

66, rue Laugier 75017 Paris

 

Le Président

Sammy Ghozlan

01 77 38 49 44                                                                                      

Paris, le 28 décembre 2020                                                

 

 

 

COMMUNIQUE :

Le BNVCA condamne le message raciste d’un élu de Sarcelles 

 

 

Le Bureau National de Vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a été vivement interpellé par de nombreux internautes suite au message de l’un des élus de la Ville de Sarcelles, M. Navaz MOUHAMADALY, Conseiller municipal délégué aux transports et aux mobilités durables.

Comment ne pas être plus que scandalisé lorsqu’un élu de la République publie des phrases aux connotations sans ambiguïté « courir comme un Congolais » ou « récolter des pièces comme un juif », vieux poncif sur les relations fantasmées des juifs avec l'argent. Ces mots ne se trouvent pas dans le mauvais texte d’un douteux citoyen lambda, mais sous la signature d’un représentant de la République, élu pour défendre les valeurs de la France et notamment ses valeurs de respect, d’égalité et de fraternité. Le BNVCA ne peut que s’inquiéter, à l’heure où notre pays est confronté à une vague d’ensauvagement et d’antisémitisme à visage découvert, de voir ainsi utilisées par un élu des phrases aux relents nauséabonds. Il est patent que cet élu n’est pas un exemple pour la jeunesse, pour la société, pour l’avenir.

Le BNVCA a interpellé le Maire et le Préfet afin qu’ils prennent les mesures qu’ils estiment les plus appropriées, mais le BNVCA attend des mesures fortes qui prennent en compte les dégâts causés en termes d’image tant au Conseil municipal de Sarcelles qu’à celle de tous les élus de la Nation, comme le décharger de la mission qui lui a été confiée et dont il s'est montré indigne.