Le BNVCA est horrifié par le meurtre d’une femme franco-israélienne horriblement massacrée dans les collines de Judée, pendant son jogging

image.png             66, rue Laugier

Le Président

Sammy GHOZLAN 

01 77 38 49 44

 

 Paris le 23 décembre 2020

 

 

COMMUNIQUE

 

Le BNVCA est horrifié par le meurtre d’une femme franco-israélienne

horriblement massacrée dans les collines de Judée,

 pendant son jogging

 

 

 

 

Le BNVCA est horrifié par le meurtre d’une femme franco-israélienne horriblement massacrée durant son jogging, dans les collines de Judée, ce dimanche 20 décembre. Esther Horgen, âgée de 52 ans, était une mère de famille de six enfants, Esther Horgen était une artiste. Esther Horgen était une thérapeute. Esther Horgen était l’âme de la petite bourgade où elle habitait.

Sa vie, faite de joie, de projets pour diffuser plus d’harmonie,  plus de Chalom, est à l’opposé de celle des barbares immondes qui l’ont assassinée. Les lâches, qui chaque jour rêvent de tuer des juifs, abreuvés de la haine qui nourrit ceux qui disent qu’Israël n’existe pas.

A l’heure où les premiers pays arabo-musulmans signent des traités de normalisation avec Israël, où d’autres s’interrogent et signeront bientôt, les dits palestiniens restent étouffés par leur haine d’arrière-garde.  Toute la famille d’Esther est française, originaire de Fontenay-aux-Roses 

La France encore sous le choc de l’antisémitisme révélé par April Benayoum, lors du concours Miss France, n’entendra pas parler de ce meurtre épouvantable. Durant ses funérailles, le silence qui entoura le Kaddich, la prière qui accompagne les morts, était très lourd. Rempli du vide immense laissé par cette vie exceptionnelle arrachée et de la conscience aiguë qu’être juif et israélien a un coût exorbitant. 

Le BNVCA présente à ses proches en Israël et ici en France l’expression de toute sa compassion.
Le BNVCA attend que les coupables, qui seront très rapidement arrêtés, soient punis pour leur crime horrible. 

One thought on “Le BNVCA est horrifié par le meurtre d’une femme franco-israélienne horriblement massacrée dans les collines de Judée, pendant son jogging

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *