We must protect the French

La BNVCA, en colère et très choquée, condamne fermement l’attentat terroriste commis aujourd’hui dans le 11ème arrondissement de Paris à proximité des anciens bureaux de Charlie Hebdo. La nouvelle attaque au couteau a fait quatre blessés, dont deux grièvement. Ce bourg a été fortement marqué par le terrorisme islamiste qui a également frappé durement les juifs chez les habitants d’Ilan Halimi, Sarah Halimi, Mireille Knoll … Nous sommes préoccupés par le procès, nous découvrirons que les auteurs sont des individus radicalisés. Après que Charlie Hebdo ait réimprimé les caricatures, Al-Qaïda a lancé de nouvelles menaces. Un journaliste de France 24, Wassim Nasr, a immédiatement averti que les menaces d’Al-Qaïda devaient être prises au sérieux. Nous saluons l’action des policiers qui ont arrêté les deux assaillants. Nous attendons les résultats de l’enquête. A l’heure où la question de la libération des jihadistes est envisagée, à l’heure où les Français partis combattre en Syrie ou ailleurs demandent à rentrer, une certitude s’impose: les Français doivent être protégés. Nous appelons les autorités à ne donner ni confiance ni indulgence aux djihadistes. Nous leur demandons de ne montrer aucune faiblesse face à ces compatriotes radicalisés, partisans des forces islamo-terroristes. Ils constituent une menace dangereuse pour la France. La BNVCA formera une partie civile lors de l’audience. La BNVCA montre sa solidarité avec les victimes et leur souhaite un prompt et complet rétablissement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *